entete
 Avis de décès
      Page précédente      |    Envoyer un don    

Sirois, Yvon
M. Yvon Sirois, opticien d’ordonnances
1923 - 2018

Notre famille est profondément attristée de vous annoncer que M. Yvon Sirois est décédé paisiblement dans son sommeil à l’âge de 94 ans, le lundi 30 avril dernier. Époux dévoué et attentionné de Mme Helen Sirois (née White), père affectueux de son fils Neil Sirois (Angelika Sirois, née Tirschler) et de sa fille Charlotte Sirois Di Stefano (feu James Di Stefano), grand-père très aimé de Jennifer Di Stefano, de Nina Di Stefano (Robert South) et de Michael Erick Sirois, arrière-grand-père de Emerson Di Stefano et d’Henry et Étienne South. M. Sirois laisse également dans le deuil des nièces et des neveux ainsi que de la parenté et de nombreux amis.
Pendant sa longue carrière d’opticien d’ordonnances de plus de 60 ans, M. Sirois était très respecté par ses nombreux collègues de travail et par ses loyaux clients pour son professionnalisme, son excellent service – toujours avec un sourire, son esprit innovateur et son respect des normes les plus élevées. Comme homme de famille, ses dernières pensées portaient sur le soin de son épouse et sa compagne de vie pendant presque 72 ans. M. Sirois était un homme très talentueux et mû par sa foi chrétienne, qui aimait les gens, possédait un sens de l’intégrité rare en ces jours, était empreint de sincérité et avait une autodiscipline remarquable. C’était un homme humble, qui menait par son exemple, et il se tournait toujours vers autrui. Il croyait fermement à l’aspect « service » dans l’exercice de sa profession qui a touché une grande clientèle à Sherbrooke et dans les environs, et au-delà de la province.
Amateur de sport passionné depuis sa jeunesse, M. Sirois était un fier compétiteur avec un bon sens d’humour, excellant au baseball, son sport préféré, et au hockey et, plus tard dans sa vie, devenant un très bon golfeur et aimant les défis de nombreux parcours. Il aimait également jouer aux quilles et aux échecs, résoudre des jeux de sudoku avancés, s’adonner à la lecture, s’occuper de sa comptabilité et mener des projets à la maison. Au cours de ses dernières années, il était même devenu habile dans la cuisine. Somme toute, il a vécu une vie des plus remplies!
Notre famille aimerait remercier bien sincèrement l’équipe de médecins, adjoints médicaux et personnel du 4e étage et du 6e étage (unité palliative) du CHUS-Hôtel-Dieu de Sherbrooke pour tous ses soins attentifs et pleins de compassion, ainsi que le personnel du Village Grace.
Nous vous invitons à vous joindre à nous et à entourer notre famille de votre amitié et réconfort en ces moments difficiles afin de célébrer la vie de cet homme bien spécial et de lui rendre un dernier hommage.
Heures des visites : Coopérative Funéraire de l’Estrie, 485, rue du 24-juin, Sherbrooke, le vendredi 11 mai (entre 19 h et 21 h) et le samedi 12 mai (de 12 h à 13 h 30). Une courte cérémonie de souvenir débutera à 13 h 30. Tous dons à la mémoire de M. Yvon Sirois seront acceptés gracieusement au nom de la Fondation du cœur du Canada et de la Fondation du CHUS (Hôtel-Dieu).



Direction des Funérailles
Coopérative funéraire de l'Estrie
485 rue du 24-Juin
Sherbrooke, Québec
Canada   J1E 1H1
Tél.: 819-565-7646
info@coopfuneraire.com
www.coopfuneraireestrie.com
      Imprimer cette page   |    Envoyer à un(e) ami(e)     |